ARCENCPostings

Monday, October 31, 2016

Franch and English Newsletter Osirisnet Octobre - October 2016


http://www.osirisnet.net/news/n_10_16.htm?en

Newsletter Osirisnet Octobre - October 2016

Le Louvre lance un appel aux dons pour restaurer la chapelle du mastaba d'Akhethétep
Help the Louvre reconstruct the mastaba chapel of Akhethotep

Source : Europe1

Pour restaurer les fresques, fixer et protéger les couleurs, et surtout mieux présenter le mastaba aux visiteurs du Louvre, le musée lance un appel aux dons sur tousmecenes.fr. Il espère récolter 500.000 euros d'ici le 31 janvier 2017. L'objectif de cette rénovation est de restaurer le mastaba et mieux le présenter au public afin de lui "montrer ce qu'était une tombe monumentale de l'ancien empire", explique Vincent Rondot, le directeur du département des Antiquités égyptiennes du Louvre. "Tous les dons même les plus modestes sont les bienvenus", assure-t-il.
Fin de la campagne : 31 janvier 2017

After the successful campaign for the conservation treatment of the Winged Victory of Samothrace, the Louvre embarks upon a new project involving an exceptional work. As a result of in-depth research and archaeological excavations on the prestigious Egyptian site of Saqqara, the museum is now in a position to restore and reconstruct one of the treasures from its collection of Egyptian Antiquities: the mastaba of Akhethotep chapel. The Louvre now hopes to propose a new presentation of the chapel in the heart of its collections, so as to display to the public one of the finest monuments dating from the Old Egyptian Kingdom.
If the necessary funding is collected by then, work could begin in autumn 2017.
End of the campaign: January 31st, 2017

Deux cavités découvertes dans la grande pyramide de Khéops
Scan Pyramids project requests year extension

Photo : MSA

Le projet "Scan Pyramids" qui étudie les pyramides à l'aide de détecteurs infrarouges, radiographie par muons et modélisation 3D travaille depuis un an à Dashour et Guiza. Rien n'a encore été trouvé dans la pyramide rhomboïdale à Dashour, mais deux anomalies ont été découvertes dans la Grande Pyramide de Khéops : "L'équipe de ScanPyramids peut confirmer la présence d'une cavité inconnue sur l'arête Nord-Est de la pyramide, à une hauteur d'environ 105 mètres du sol et la présence d'une cavité cachée derrière la face Nord, qui laisse deviner un ou plusieurs couloirs superposés qui s'enfoncent dans le coeur de la Grande Pyramide", précise le communiqué.
Une nouvelle prudemment relayée par le ministère des Antiquités égyptien qui parle de conclusions "précipitées et inappropriées" et parle simplement de deux "anomalies", précisant que "d'autres tests seront effectués pour définir la fonction, la nature et la taille de ces anomalies". Le comité archéologique qui supervise le projet a donné son accord de principe à la prlongation des études pendant une année supplémentaire.

The Scan Pyramids project started last year; it uses new technologies in an attempt to explore the internal architecture of Egypt's pyramids. Hani Helal, the Scan Pyramids coordinator, said that more research is required for the Bent Pyramid but inside the Great Pyramid the mission located two anomalies: one at the upper part of the entrance gate and the second at its north-eastern side. The archaeological committee formed by Egypt's antiquities minister to follow up on the work of the Scan Pyramids project approved in principal Scan Pyramids' request to extend the project for another year

Découverte de deux tombes d'époque tardive à Assouan
Two Late Period tombs discovered in Aswan

Photo : AFS

Deux tombes datant de l'époque tardive ont été découvertes à Assouan, près du mausolée de l'Aga Khan. Leur architecture est très simple : une pièce d'entrée rectangulaire, avec un escalier menant à un puits funéraire où se trouvent les restes d'un sarcophage et d'une momie. Il n'existe aucune décoration sur les murs et les deux tombes sont très abimées.

Two rock-hewn tombs from the Late Period (664 BC to 332 BC) have been revealed near the Aga Khan mausoleum on Aswan's west bank by the mission of Aswan Field School. The architecture of both tombs is very simple and each consists of a rectangular front hall with stairs leading to the burial shaft where remains of a sarcophagus and mummy are located. The tombs are in a very bad conservation condition with plain walls without any decorations, paintings or funerary collection.

Nouvelle publication: "Voyage en Égypte ancienne"

Grâce au pinceau de Jean-Claude Golvin et à la plume d'Aude Gros de Beler est né, dans la série "voyage en" chez Actes Sud/Errance, "Voyage en Égypte ancienne". Cet ouvrage propose une approche originale: parcourir l'Égypte comme l'avait visitée Hérodote, et ce, grâce à des aquarelles restituant les sites tels qu'ils semblent avoir été à l'époque antique. Et, au fil de la visite, aborder un certain nombre de thèmes permettant de comprendre les différents aspects de la civilisation pharaonique. La construction de l'ouvrage est basée sur une descente du Nil, d'Abou-Simbel à Alexandrie. Plus d'une cinquantaine d'aquarelles ont été sélectionnées, montrant des sites classiques, ceux que visite toute personne se rendant en Égypte (Abou-Simbel, Philae, Thèbes, Giza ...) mais aussi des sites moins connus, car plus difficiles d'accès ou moins bien conservés (Ouadi es-Seboua, Médamoud, Tell el-Amarna, Tanis ...) ; et d'autres qui sont en drhors de la Vallée du Nil, dans le Sinaï ou dans les déserts libyque et arabique (Mons Claudianus, Ouadi Hammarnat, Hibis, Sérabit el-Khadim ...). Le choix s'est voulu historique, de façon à n'omettre aucune phase de l'histoire égyptienne (toutes les grandes périodes sont représentées, de l'époque thinite à l'époque gréco-romaine), et thématique, pour se donner la possibilité d'aborder les différents aspects de la civilisation pharaonique (temples, nécropoles, villes, carrières, forteresses ...). Enfin, le choix tient compte d'un aspect essentiel, lié à la conservation du site. Différents types de restitutionssont montrés: celles qui font revivre des lieux ne subsistant aujourd'hui qu'à l'état de vestiges ou d'arasements (Antinoë, Memphis, Saïs, Pi-Ramsès...); celles qui permettent au visiteur de mieux comprendre l'organisation globale d'un site lorsque les ruines, même si elles sont impressionnantes, ne permettent plus, au premier abord, d'imaginer comment l'espace était aménagé (Karnak, Ramesseum, Hibis, Abousir. ..) ; celles qui montrent le site tel qu'il est encore visible aujourd'hui, tant son état de conservation est excellent (Abou-Simbel, Philae, Edfou...).
Cet ouvrage original est vendu au prix modique de 29 €.

Du nouveau dans la Vallée des Rois
New radar scans in the Valley of the Kings

Source: Aayko Eyma, EEF NEWS

Zahi Hawass a donné une interview vidéo à la chaîne ITV, et il est manifestement revenu aux affaires ! De sa voix inimitable, il annonce, en tant que Directeur de la Vallée des rois, que le Ministère devrait faire procéder au mois de novembre à une exploration radar dans la Vallée des Rois, avec comme ambition de faire une découverte "aussi importante que celle de la tombe de Toutankhamon" (vous n'avez pas déjà entendu ça quelque part ?
De plus, une nouvelle étude radar va être réalisée dans la tombe de Toutankhamon "avec un radar russe, qui permettra de trancher définitivement la question de la présence de Néfertiti dans la tombe".

In ITV's programme 'This Morning', there is a video interview with Dr Zahi Hawass - who is obviously back into the business: "I want to tell you one important thing, as the Director now of the field work in the Valley of the Kings who are using new techniques that takes photographs that can show what’s under the ground, because we are missing the tomb of Thutmose's II, the tomb of Ramesses VIII, and most of the queens of dynasty XVIII were buried in the Valley of the Kings. And the coming November we hope that we can locate one tomb and make a big discovery like the discovery of the tomb of Tutankhamun"...
And he sais that new radar scans will be done inside KV62, using a new Russian scan: "We are going to use also inside the tomb of Tutankhamun a new radar, it’s a Russian radar, and that Russian radar will make the final word if the tomb of Nefertiti existed inside the tomb of Tutankhamun or not".

Nouvelles publications : "L'Enseignement de Ptahhotep" et "Le décret de Memphis"

Claude Carrier vient de publier aux éditions PAM deux nouveaux ouvrages.
1) "L'enseignement de Ptahhotep de l'Égypte ancienne" (d'après le papyrus Prisse).
Il s'agit de la traduction suivie et de la transcription hiéroglyphique/translittération/traduction de l'une des plus célèbres Sagesses de l'Égypte ancienne. Cet Enseignement provient de plusieurs sources écrites dont les principales sont les suivantes:
- le Papyrus Prisse, qui seul donne l'ensemble du texte, publié en 1911 par Gustave Jéquier (BNF) et qui sert au présent travail;
- un papyrus donnant la première partie du texte et la ponctuation de la fin des vers, conservé au British Museum et publié par Budge en 1910;
- une tablette de bois stuqué conservée au Musée du Caire ne présentant que le début du texte, publiée en 1911 par Gustave Jéquier parmi les Variantes du Papyrus Prisse. Trois annexes présentent la reproduction des trois principales sources à partir des deux publications d'origine (Jéquier 1911 et Budge 1910).

2) "Le décret de Memphis" (stèles de Nobaireh et Pierre de Rosette)
L'ouvrage propose la traduction des textes hiéroglyphique et grec du Décret de Memphis qui est gravé d'une part sur la Stèle de Nobaireh et d'autre part sur la Pierre de Rosette. Ce Décret, promulgué en 196 av. J .-C. sous Ptolémée V Épiphane, est principalement connu par la Pierre de Rosette (conservée à Londres au British Museum) mais aussi par la Stèle de Nobaireh (Caire, CGC 22188), cette dernière permettant de rétablir avec plus ou moins de justesse (au vu des erreurs du lapicide) la partie hiéroglyphique perdue de la Pierre de Rosette.
Le Décret de Memphis enregistrait nombre de libéralités, notamment à l'égard des temples et de leur personnel, et surtout instituait des fêtes mensuelles en l'honneur de la naissance et de l'accession au trône du souverain.

Video 3D de la région des pyramides
A 3D video of the pyramids region

Source Raymond Betz, Groupe d’Études Égypte

Un cairote, Karim William, a posté sur YouTube une vidéo de synthèse en 3D, "The Ruins ....... The forgotten Egypt", montrant "comme si vous y étiez" la région des Pyramides de Gizeh, son village des travailleurs, le quartier administratif et des demeures égyptiennes anciennes…et leurs ruines après destruction.
Une vidéo somptueuse.

"The Ruins ....... The forgotten Egypt" is the title of this amazing video.

Des vestiges découverts à Jaffa témoignent de la résistance des Cananéens contre l'Égypte
Previously unknown Canaanite revolt against Egypt revealed in ancient Jaffa

Photo : Jaffa Cultural Heritage Project

Sous Thoutmosis III les Égyptiens établissent une présence permanente à Jaffa (Yapou), construisent une forteresse et y stationnent une garnison. La découverte de nouvelles couches archéologique attestant d'une destruction par le feu témoigne de la résistance des Cananéens, un épisode non relaté dans les sources historiques.
Les archéologues connaissaient déjà la "Porte de Ramsès", une gigantesque forteresse en briques bâtie par les pharaons du Nouvel Empire. De nouvelles fouilles autour de la porte fortifiée ont montré la présence de restes calcinés témoignant d'un feu particulièrement violent qui a entrainé l'effondrement de la tour en 1135 av. J.C. Celle-ci a été reconstruite mais un second incendie semble avoir eu lieu une dizaine d'années plus tard. Cette destruction met fin à l'occupation égyptienne à Jaffa, qui se situe soit à la fin de la XIXe dynastie, soit même plus tôt, sous Ramsès III.

Under Thutmose III, the Egyptians established a permanent presence in Jaffa (Yapu), building a fortress and stationing a garrison. Newly discovered layers of fiery destruction bear witness to long-forgotten violent Canaanite resistance to Egyptian rule over the seaside city, a defiance entirely missing from historical sources.
Archaeologists had previously found the extraordinary mud-brick "Ramesses Gate," the remains of a gargantuan fortress that the pharaonic New Kingdom conquerors built in Jaffa when they controlled the city (from around 1460 B.C.E. to 1125 B.C.E.). Now excavations around the fortified gate, the most massive complex of the type outside Egypt itself, have exposed more remains of the fortress that tell a forgotten story. Bent arrowheads and a massive destruction layer of burned mud-bricks found under the collapsed tower at the Ramesses Gate attest that the Canaanites bitterly opposed Egyptian rule in Jaffa, which reached its peak during the 12th century B.C.E.
The destruction of the gate in 1135 B.C.E. was so violent that it completely brought down the 22-meter wide and 10-meter high superstructure. The gate was rebuilt, but what seems to be a second wave of destruction within no more than decade (circa 1125 B.C.E.) finally brought an end to Egyptian rule in Jaffa. The question is when exactly - at the end of the Nineteenth Dynasty or already in the reign of Ramesses III?

--   Sent from my monopoly-free Linux system.